samedi 2 février 2013

Apiculture douce

Respect des abeilles
Extrait de "Les Bienfaits de l'Apithérapie", par Catherine Flurin, apicultrice et fondatrice de la maison Ballot-Flurin. www.ballot-flurin.com.

L'apiculture doce voit les abeilles comme une vraie civilisation à part entière, bien antérieure à l'homme. Il s'agit de communiquer véritablement avec elles, de connaître leurs goûts, leurs ressentis, leurs envies et leurs lois. Respecter profondement les abeilles, c'est leur demander leur accord et échanger avec elles, et non "voler" ou prendre. Et nous constatons qu'un miel récolté avec douceur sera bien meilleur qu'un miel pris de orce sans l'accord des abeilles.
Voici quelques exemples des techniques d'apiculture douce:
  • choix des emplacements: les emplacements où sont disposées les ruches sont séléctionnés avec le plus grand soin. Les abeilles ne sont pas nourries avec du sucre (bio ou autre): des fleurs variées leur sont assurées en toutes saisons en plaçant les ruches dans le biotope le plus riche;
  • date des récoltes: les récoltes et les visites se ont toujours au meilleur moment et en dérangeant le moins possibles les abeilles. Chaque produit est récolté au moment précis de sa pleine maturité. Les conditions de récolte (date et heures de la journée, respect du rythme naturel des abeilles) permettent d'obtenir des ingrédients de plus grande vitalité;
  • libres allées et venues des abeilles: pour récoter le pollen, il existe un dispositif de ruche à duex entrées qui leur permet d'entrer et de sortir librement. Un pollen volé aux abeilles par un passage obligatoire sur des grilles serait beaucoup moins bon;
  • soins: le principe est de n'utiliser aucun produit chimique, bien sûr, mais aussi de prévenir et d'oberver. Il s'agit de santé hollistique. Les abeilles savent se soigner depuis 100 millions d'années: elles ont installé dans la ruche un système collectif de défense immunitaire. A chaque fois qu'un micro-organisme se développe dans la ruche de manière dangereuse, les abeilles vont chercher "l'antidote" dans la végétation environnante. Elles y ajoutent des sécrétions propres qui maintiennent un milieur sain dans la ruche: ces actifs et cette flore bénéfique composent la propolis, mais aussi la cire, le pollen, le miel, le venin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire