vendredi 8 avril 2016

Au trou de vol


H. Storch, 4ème édition en langue française, 2013


Observation
Des abeilles rentrent rapidement dans la ruche avec l’abdomen tendu.


Explication
Ce sont des porteuses d’eau. Est-ce que l’abreuvoir est en ordre ? Ces vols affairés vers l’abreuvoir nous indiquent que plusieurs colonies soignent déjà des plaques de couvain ouvert plus ou moins étendues et dont les soins nécessitent de l’eau. Comme la ponte augmente rapidement après le vol de propreté, le besoin en eau ira chaque jour croissant.
Malheureusement il arrive souvent à cette époque que les abeilles ne peuvent même plus voler jusqu’à l’abreuvoir pendant plusieurs jours. C’est pourquoi on conseille de donner au premier beau jour relativement chaud, un litre de solution sucrée (1/1). Pour que cette dernière soit absorbée complètement, elle doit être versée légèrement plus chaude que tiède et il est bon d’y ajouter un peu de miel liquide. Il faut profiter du moment où les abeilles se trouvent réparties entre les ruelles et ne pas attendre le crépuscule car elles sont alors déjà regroupées.
Nourrir par une froide soirée de mars est absolument inutile car il faudra vider la plupart des nourrisseurs le lendemain.

1 commentaire:

  1. Un grand merci à Aline et Roberto pour la copie des textes "Au trou de vol" que vous allez découvrir, lire et appliquer (j'espère!!) durant cette année :o)
    Merci!!

    RépondreSupprimer