lundi 13 juin 2016

Au trou de vol



H. Storch, 4ème édition en langue française, 2013


Observation
Lorsqu’on marche lentement devant le rucher, le soir, alors que les bruits de la journée se taisent peu à peu, on peut entendre très discrètement le « tut » d’une jeune reine au travers le trou de vol des populations qui ont donnée un essaim primaire. Le « qwak » des reines qui se trouvent encore dans les cellules est difficilement audible.


Explication
Cette colonie donnera, le lendemain ou au plus tard le 3ème jour, un essaim secondaire. Dans l’essaim secondaire comme dans l’essaim de chant, la reine apparaît en premier lieu. Tous deux sortent même si la température est moins favorable et tous deux construisent pendant 3 semaines exclusivement des cellules d’ouvrières.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire